Oued Namous 001

Oued Namous 001 pairing

Oued Namous 001  (ON 001) 32°00'40.73"N, 00°21'46.17"W

Lieu de trouvaille : Béchar, Algérie

Année de trouvaille : 2021

Classification : Angrite

Historique : Cette météorite a été découverte à environ 15 km à l'est d'un important lit de rivière asséché Wadi Al-Namous (alias Oued Namous) et à environ 10 km au nord de l'autoroute N6B dans la province d'El Bayadh, en Algérie, en mai 2021. Huit pièces plus de nombreux fragments pesant un au total, 1402 g ont été achetés par Mark Lyon en 2022.

Caractéristiques physiques : Extérieur de couleur foncée recouvert de plaques de croûte de fusion lisse. Les surfaces brisées et les surfaces découpées à la scie révèlent une mosaïque à grains fins de cristaux de couleur noire, verte et blanche avec des phénocristaux d'olivine verte gemme dispersés jusqu'à 8 mm de diamètre. Les vugs sphériques sont omniprésents.

Pétrographie : (C. Agee et A. Ross, UNM ) La microscopie à lumière réfléchie et l'analyse par microsonde électronique ont montré une texture subophitique d'Al-Ti contenant des pyroxènes à haute teneur en calcium (avec des populations distinctes d'Al-Ti portant de la diopside-hedenbergite et de l'Al-Ti portant hedenbergite), euédriques allongées à anorthite tronquée, olivine, kirschsteinite et titanomagnétite et troilite mineures. Aucun métal n'a été détecté. La croûte de fusion vésiculaire avait une épaisseur de 100 à 300 μm. Les phases ferromagnésiennes ont montré une zonation compositionnelle du noyau au bord. L'olivine a montré une corrélation positive entre la teneur en calcium et la teneur en fayalite.

Géochimie : (A. Ross et C. Agee, UNM ) Al-Ti porteur de salite-ferrosalite Fs 22,1±3,0 Wo 51,1±1,3 , Fe/Mn=84±6, Al 2 O 3 (wt%)=6,7±1,6, TiO = 1,3 ± 0,3 (% en poids), n = 6 ; Al-Ti portant de l'hedenbergite Fs 45,4 ± 3,4 Wo 51,6 ± 1,3 , Fe/Mn = 136 ± 14, Al 2 O 3 = 6,0 ± 1,8 (en poids %), TiO = 3,0 ± 1,0 (en poids %), n = 5; olivine Fa 58,8 ± 19,0 Lrn 5,6 ± 2,1 , plage Fa 32,3-87,6 , Fe/Mn = 86 ± 12, n = 15 ; kirschsteinite Fa 61,1 ± 2,4 Lrn 34,4 ± 1,6 , Fe/Mn = 73 ± 2, n = 4; plagioclase An 99,7 ± 0,2 , n = 6 ; croûte de fusion (faisceau défocalisé de 20 µm) SiO 2 = 36,5 ± 0,1, TiO 2 = 1,1 ± 0,1, Al 2 O 3 = 7,4 ± 0,1, Cr 2 O 3 = 0,06 ± 0,02, MgO = 7,5 ± 0,1, FeO = 30,0 ± 0,2, MnO = 0,33 ± 0,02, CaO = 14,1 ± 0,2 (tout en poids %).

Classification : Il s'agit d'une angrite volcanique basée sur le zonage igné important d'olivine et de pyroxène. Les preuves à l'appui de la classification de l'angrite comprennent la présence de : 1) plagioclase An >99 ; 2) Al-Ti contenant des pyroxènes à haute teneur en calcium avec Fe/Mn jusqu'à 149 ; 3) la kirschsteinite; 4) olivine avec Fe/Mn jusqu'à 111 ; et 5) des vugs sphériques typiques des angrites volcaniques.

Spécimens : 22,5 g en dépôt à l'UNM , Mark Lyon détient sept pièces à 865 g plus 230 g de fragments plus petits, Luc Labenne détient une seule pierre de 307 g.

Masse (g) : 1402

Pièces : 7

Étape de choc : faible

Catégorie de vieillissement : faible

Classificateur : C. Agee, UNM

Masse principale : Marc Lyon

Filtrer

Min :
875
Max :
1295